À propos du Cjp

Vision

Le Cjp inspire de la fierté aux jeunes qui contribuent et participent à sa programmation.

Mission

Organisme porte parole de la jeunesse d’expression française du Manitoba, le Cjp contribue à développer chez les jeunes de 14 à 25 ans la capacité et la volonté de participer activement à sa francophonie.

Historique (un survol)

1974—Au commencement…

Le Conseil jeunesse provincial origine de la structure de la Société franco-manitobaine. Les jeunes franco-manitobains, qui se sentent isolés les uns des autres dans les collectivités bilingues, souhaitent avoir une voix au sein de la collectivité afin qu’on réponde à leurs besoins.

1978—Le nombril sèche

Le Conseil jeunesse provincial déménage ses bureaux au Centre culturel sur la rue Taché, rompant ainsi ses liens avec la SFM. À ses débuts, le rôle du Cjp était de sensibiliser les jeunes et l’ensemble de la communauté à l’assimilation des francophones.

1979—L’exode vers la Saskatchewan

Les associations jeunesse des quatre provinces de l’Ouest organisent On s’garoche à Batoche. Le rassemblement a lieu près du parc national de Batoche où la confrontation entre les Métis canadiens-français et l’armée canadienne a eu lieu en 1885. La fin de semaine consiste de spectacles et d’ateliers qui racontent l’histoire des francophones dans l’Ouest.

Photos de On s’garoche à Batoche

Au fils des ans, plusieurs projets régionaux sont offerts aux jeunes de l’Ouest et du Nord. Un seul projet régional a survécu dans le temps, le Parlement franco-canadien du Nord et de l’Ouest (PFCNO) est une simulation parlementaire présenté en novembre annuellement.

1985—L’année provinciale des mullets

À l’occasion de l’année internationale de la jeunesse, on organise Shows sont nous, le premier rassemblement d’envergure provinciale. Shows sont nous rassemble des étudiants pendant trois journées d’ateliers, de conférences et de spectacles. Les trois éditions de Shows sont nous reçoivent, entre autre, Daniel Lavoie, grande vedette née à Dunrae au Manitoba, et Marc Garneau, premier Canadien à aller dans l’espace à bord de la navette spatiale américaine. C’est Shows sont nous qui a inspiré les activités Foule Faire (débuté en 1989), Francotonne (débuté en 1994), L’Affaire Farouche (débuté en 1998) , RIFRAF (débuté en 2003), la Furie (de 2005 à 2010) et l’Élan (depuis 2011 à 2014). Le Cjp change le nom de l’activité au fil des ans afin de définir les générations qui y ont été. En 2015, le Cjp propose une édition tout à fait spécial pour souligner le 30e anniversaire. Foule RAFfaire: le meilleur de 1985 à 2015 aura lieu le 30 septembre 2015. 

1999 - Les 1e Jeux de la francophonie canadienne

Le Cjp est le fier partenaire de recrutement pour la toute première édition des Jeux de la francophonie canadienne à Memeramcook au Nouveau-Brunskwick. Les JFC auront lieu aux trois ans! Équipe Manitoba représente une centaines de jeunes et d’entraîneurs. Notre premier chef de mission fut André Brin.

 

2004—Le Cjp a 30 ans et est toujours jeune !

De 1974 au présent, les jeunes ont changé et les besoins des jeunes évoluent. Par exemple, le Projet étudiant animateur, créé en 1976 a une très longue vie! C’est en 2009 (plus de 30 ans après sa création) que le Cjp offre le PÉA pour une dernière année. Des centaines de jeunes ont bénéficié de ce programme. La réalité des jeunes changent et ce programme ne répond plus au besoins. Le Cjp consulte les jeunes et nous proposons une nouvelle série d’opportunité de formations.

Le Cjp, conscient de la diversité de sa clientèle et prêt à rejoindre un plus grand nombre de jeunes d’expression française au Manitoba, invite des écoles d’immersion française à un premier grand rassemblement. La participation est impressionante et nous constatons un grand intérêt de ceux-ci à se joindre au rassemblement du Cjp qui inclus les écoles de la Division scolaire franco-manitobaine. Dorénavant, le Cjp acceuil les deux clientèles à son rassemblement!

 

2008 – La création des Projets d’identité culturelle (PIC)

Afin de répondre à des besoins spécifiques, le Cjp crée les PIC. Variés de l’un à l’autre, ces initiatives cible les jeunes de 18 ans et plus et ont deux objectifs, la formation et l’identité culturelle. Plusieurs des projets PIC continue à avoir un impact. La muraille devant le Centre culturel franco-manitobain est le résultat d’un projet PIC. Le jardin Vert de Terre au Parc Whittier à Saint-Boniface fut un projet PIC crée par les jeunes!  L’album Thank-you, merci est un PIC du Cjp.

2011 – Par et pour les jeunes

Depuis les premiers Jeux en 1999, le Cjp est responsable de recruter et former Équipe Manitoba pour les Jeux de la francophonie canadienne. En juillet 2011, Équipe Manitoba remporte le prix de la francophonie lors des 5e Jeux de la francophonie canadienne à Sudbury.

La participation des jeunes à tous les niveaux de la création jusqu’à la consommation de nos activités est au cœur de notre organisme.

2014 - La jeunesse d’expression française du Manitoba se fait entendre

Dans le cadre du lancement des États généraux de la francophonie manitobaine, le Cjp mobilise la jeunesse dans le cadre de cette réflexion d’importance majeur! En plus de mettre sur pied un comité de travail pour orienter les actions du Cjp dans le cadre des États généraux, notre président Justin Johnson, est invité à sièger sur le comité directeur des États généraux de la francophonie manitobaine. On se souviendras de 2014 aussi pour la forte participation d’Équipe Manitoba au 6e Jeux de la francophonie canadienne. Équipe Manitoba a remporté le Prix de la francophonie pour une deuxième édition consécutive! Hé ho, y’a du bison au Manitoba!