Politiké - Impliquez-vous dans le processus politique

Forum de discussions | Liens | Guide d'adresses

RECHERCHER SUR POLITIKÉ:
accueil
Chroniks
Action politik
Le gouvernement
Personnes politik
Calendrier
Une initiative du Conseil jeunesse provincial

Ce projet est rendu possible grâce à la généreuse contribution de :

Francofonds

Patrimoine canadien

Chronik

Changement de nom : une question communautaire et visionnaire

Logo de la SFM
24/09/06 – Depuis dj deux ans, la communaut francophone se questionne sur la possibilit de changer le nom de son organisme porte-parole, la Socit franco-manitobaine (SFM), tant donn la nouvelle ralit qui l'entoure. Dans un mois, l'assemble gnrale (AGA) de la SFM, la communaut aura finalement la chance de se prononcer de faon dcisive sur cette question de grande importance.

Le tout a commenc par une proposition formule lors de l'AGA de la SFM de 2004. La motion suggrait de modifier le nom de la SFM pour le rendre le plus inclusif possible. L'importance d'une telle modification ncessitait un temps substantiel pour que le conseil d'administration de la SFM et la communaut entire puissent en tudier toutes les implications. l'AGA de 2005, le C.A. a persuad la communaut de lui accorder plus de temps pour consulter le public et pour poursuivre sa rflexion. Consquemment, la premire motion fut donc remplace par une deuxime, qui demandait au C.A. de soumettre une recommandation devant faire l'objet d'un vote l'AGA de 2006. Et voil o nous en sommes. Le C.A. suggre le maintien du nom original de la SFM.

Pour mieux permettre au C.A. de rflchir la formulation de sa recommandation, une journe de rflexion et de discussion a eu lieu le 3 dcembre 2005. J'y tais. C'est cette rencontre que je me suis rendu comte de l'importance d'un changement de nom et de l'ouverture de la communaut cette volution contemporaine. Les participants ont reconnu la primaut de l'inclusion comme valeur communautaire et la ncessit que le nom de l'organisme reflte cette valeur. Parmi d'autres valeurs exprimes lors de la consultation, sont ressorties la volont d'ancrer le tout dans le poids de l'histoire et la reconnaissance du sigle tabli de la SFM. Ce sigle devait tre idalement prserv. Finalement, plusieurs btisseurs ont exprim leur apprciation du fait que la jeunesse et que des groupes souvent priphriques participent activement la communaut et prsentent leur vision. Trouver une solution satisfaisante pour tous tait un dfi de taille, mais essentiel.

C'est dans l'esprit de ces valeurs, et lors d'une pause dner, qu'est ne l'ide de nommer notre organisme porte-parole la Socit de la francophonie manitobaine. C'est ce moment non encadr que, de faon libre et enjoue, divers participants de divers groupes se sont rassembls pour s'entendre sur ce nom refltant la ralit contemporaine et multiple de notre communaut. Tous se retrouvent dans ce terme de francophonie , qui touche tout ce qui a trait la langue franaise, que ce soit sur les plans local, rgional, provincial, national et international. Ensemble, ils ont reconnu que si des gens se sentent exclus par le terme franco-manitobain , il est inutile et plutt condescendant de leur expliquer que ce sont eux qui se trompent. Leur perception ngative du terme est aussi vraie que n'importe quelle dfinition de dictionnaire. Si nous voulons orienter notre faon de faire pour pleinement agrandir l'espace francophone, nous ne pouvons ignorer ce qui nous est prsent.

Mais retournons aux origines. L'organisme de la Socit franco-manitobaine est n du combat pour l'ducation francophone au Manitoba. Pour dfendre ses droits, la communaut invoquait les longues racines des francophones au Manitoba, et exposait donc un argument de nature ethnique. Ceci a lieu pendant la rvolution tranquille au Qubec. C'est cette poque que les Canadiens franais ont commenc se replier sur leur territoire provincial. Pour ces raisons (et plusieurs autres), nous nous sommes dfinis par le terme franco-manitobain . Pendant les annes de Pierre Elliott Trudeau, le projet de bilinguisme s'est implant dans le pays. Au Manitoba, plusieurs centres d'immersion ont vu le jour. Pour en diffrencier les lves francophones qui frquentant les coles de la Division scolaire franco-manitobaine (DSFM), nous leurs avons dot le terme francophile . Ce terme qualifie les Manitobains qui connaissent le franais, sans que ce soit leur langue maternelle. Par ailleurs, suivant l'exemple du Qubec, le Manitoba s'est dot d'un programme d'immigration pour renforcer la prsence francophone dans notre province. Et bien sr, plusieurs Qubcois d'origine oeuvrent chez nous; tout d'eux des francophones au Manitoba de premire gnration. Cette histoire expose une ralit francophone au Manitoba incluant divers termes et allgeances plus complexe qu'une simple appropriation franco-manitobain.

La proposition Socit de la francophonie manitobaine transcende les dbats d'allgeance premire et d'appropriation culturelle. Elle vise simplement rassembler tous ceux qui partagent la passion de la langue franaise sur le territoire manitobain.

Le CA de la SFM veut l'inverse. En recommandant le statu quo, il cherche convaincre l'ensemble de la communaut, malgr ses rticences, d'entrer dans le moule d'un projet communautaire impliquant l'identification de tous au terme franco-manitobain; sois un projet de construction social accumuler sur 3 dcennies, et qui fut construit, dvelopp et perptu par la SFM elle mme.

La dcision finale appartient toute la communaut. L'AGA a lieu le 20 octobre 2006. Prenez part ce dbat historique de grande envergure.

Eric Plamondon

Page d'accueil
Autres Chroniks
Qu'est-ce que vous en pensez?

Forum Politiké

 
Accueil | Chroniks | Action Politik | Le gouvernement | Personnes politik | Calendrier

Téléchargements | Forum de discussions | Liens | Guide d'adresses

© 2005 Conseil jeunesse provincial inc.