ÉGJfrmb (Débat et états généraux)

En automne 2013, à l’Assemblée générale annuelle de la Société franco-manitobaine (SFM), la jeunesse d’expression française du Manitoba s’est prononcée en faveur des états généraux de la francophonie manitobaine. En plus, lors de cette même rencontre, le Conseil jeunesse provincial (Cjp), l’organisme porte-parole de la jeunesse d’expression française du Manitoba, s’est engagé à mener un exercice avec la jeunesse en marge des états généraux de la francophonie manitobaine.

C’est alors que nous avons mis sur pied un comité de travail des états généraux de la jeunesse (ÉGJ) qui avait comme but de développer le projet d’ÉGJ – un projet par la jeunesse, pour la communauté.

Nos objectifs étaient de faire rêver, de partager, de dialoguer, de collaborer, de rassembler la jeunesse d’expression française du Manitoba autour des enjeux, des défis, et des rêves d’aujourd’hui, afin de mieux préparer l’avenir. Nous croyons que la jeunesse a le potentiel d’inspirer une réflexion, un mouvement de changement, au sein de sa communauté. 

Nous avons lancé les ÉGJ le 29 octobre 2014 avec une première soirée: Vingt par vingt. En utilisant le format PechaKucha, vingt diaporamas configurés pour exactement vingt secondes chacun, la soirée a vu onze présentateurs-présentatrices donner un message à la jeunesse. Les quatre vidéos promo et une vidéo résumant la soirée sont disponibles sur notre chaîne YouTube (cliquez ici pour visionner!).

Ensuite, nous avons animé de nombreux Café-citoyens dans plusieurs écoles de façon à récolter des témoignages de la part des jeunes de la province. Les jeunes se sont prononcés de façon réfléchie et sont prêts à entreprendre et relever les défis qui ont été cernés lors des discussion. La preuve: on se parle déjà, de vraies choses.

Enfin, pour finir en beauté les ÉGJ, nous avons proposé une soirée de clôture semblable à première soirée Vingt par vingt, mais avec des présentateurs-présentatrices complètement différents et une tout autre question! Lors de 20 x 20 (+Ed), une quinzaine de présentateurs-présentatrices on attaqué la question: À quoi ressemblera X en 2035? Le tout soupoudré de musique d’Édouard Lamontagne et animé par Janique Freynet-Gagné. La soirée a eu lieu le jeudi 5 novembre à 19h à la salle Antoine-Gaborieau du Centre culturel franco-manitobain (340, boul. Provencher). Un montage audio-visuel à venir!

Partenaires et commanditaires

Ce projet est rendu possible grâce à la généreuse contribution de :